ANATOMIES

Collectif Mixeratum [Ergo Sum]

Jeudi 11 Novembre

55 MINUTES

DÈS 6 ANS

10 – 12€

Un spectacle visuel en deux tableaux

Ici se côtoient la banalité et l’extraordinaire

Anatomies, un spectacle visuel en deux tableaux, où s’inventent des rituels colorés autour d’objets de la vie de tous les jours. Des objets pas si innocents, made in China, en plastique, ceux dont on s’entoure et que l’on aime tant, sans vraiment savoir pourquoi. Ils deviennent objets sacrés, éléments de rituels loufoques où l’absurde est manié comme arme d’incompréhension massive. Ici se côtoient la banalité et l’extraordinaire. Un clan mixte concentré sur l’épluchage d’un concombre sacré face à une femme à barbe qui entame une transformation purificatrice… Chaque tableau nous emmène dans un univers singulier, un rite qui semble convoquer de nouveaux codes.

Les 2 tommes d' »Anatomies »

Anatomie d'un concombre, au théâtre du pont tournant en mars 2021

Anatomie d’un concombre

Trois silhouettes roses statuaires manipulent mystérieusement des contenants en plastique rouge. De simples bassines que l’on peut remplir ou vider. Présence ou absence. Visible, invisible. Chaque silhouette développe une relation unique à sa bassine dans une apparente unisson. Les silhouettes se délivrent de leur peau. S’opère alors une métamorphose qui amène à une étrange procession au- tour de la bassine matricielle. Un objet sacré et fragile se révèle au monde durant ce rituel de naissance : le concombre. Plein d’eau et de vie, il représente un retour à la nature, à un ordre végétal, dépouillé de tout artifice. Un retour à la source. Une source de force et d’espoir. 
Anatomie d'un rasoir, spectacle au théâtre du pont tournant en mars 2021

Anatomie d’un rasoir

D’une semi-pénombre émerge un corps féminin qui entame alors un rituel routinier : se raser. Les postures sont étudiées et gracieuses. Le rasoir, fil purifiant, élimine les poils de chaque partie du corps, de l’orteil aux paupières. Petit à petit la transe commence, le geste se fait plus assuré, le corps plus engagé et guerrière. La mue purificatrice achevée, la chamane entame alors une première transformation en un être hybride et bisexué, neutre. La seconde étape du rituel peut débuter : L’être agenré manipule d’innocents rasoirs roses et rasoirs bleus. Deux pots sacrés : un rose, un bleu. Les rasoirs sont un à un baptisés dans ces pots. Cette phase prône l’émancipation, la liberté, l’éclatement des codes.

Représentation

  • JEUDI 11 NOVEMBRE À 16H00
DISTRIBUTION
Conception et mise en scène : Natacha Roscio et Clémentine Aubry Avec Pierre Lachaud, Damien Tridant, Emmy Saumet, Clémentine Aubry Conception son et lumière et régie : Marius Biche

Le collectif

Mixeratum Ergo Sum est un projet collectif transdisciplinaire né en 2012 qui mixe création artistique contemporaine théâtrale et plastique. Le collectif s’appuie sur les artistes et ingénieuses en scène Clémentine Aubry et Natacha Roscio, qui mobilisent un réseau d’artistes, de techniciens autour des projets. Les deux metteuses en scène s’interrogent constamment sur les relations entre corps et espace et privilégient la performance, à mi-chemin entre théâtre et arts plastiques.