Cie du Théâtre du Pont Tournant

Les 11 et 12 avril à 20h30 – Tarifs : 20 15, 12€
Durée : 1h15

 

"La leçon"

 

Un professeur dans une petite ville de province reçoit une jeune élève qui veut passer son doctorat total. Il va lui apprendre successivement l’arithmétique et la philologie comparée. Mais selon les prédictions de la bonne, « La leçon » ne peut être que funeste, car « l’arithmétique mène à la philologie et la philologie mène au pire »…
Le comique de Ionesco consiste à trouver de l’absurdité dans le banal. Extrême simplicité d’inspiration comme de ses effets, sens aigu de l’absurde, dextérité à renverser les termes des propositions, à prendre à rebours les axiomes sur lesquels s’endort notre paresse, ces clowneries verbales qui crèvent nos cerveaux moisis, jalonnant la piste, où nous tournons en rond dans un cynisme bon enfant.

Mise en scène : Stéphane Alvarez 
Avec : Danièle Claverie, Carole Pierret-Bonnin,  Jean-Noël Pithon
Lumière : Benoît Cheritel
Scénographie : Elvis Arthur

« Dépoussiérée, la mise en scène de Stéphane Alvarez a pour ambition de retourner à la source du texte, de retrouver la folie de l’auteur et de laisser les comédiens talentueux faire le reste. Le décor : une scénographie évoquant Boucle d’or perdue dans des meubles trop grands pour elle… » Sud Ouest