Categories:

 

Théâtre du Versant

Du 20 au 22 janvier 2011 à 20h30 – Tarifs : 20, 15, 12€
Durée :
1h20

 

theatre_du_versant

 

 

Les textes :

Voltaire : « Candide », l’affaire Calas et correspondances diverses
Marivaux : « L’île aux esclaves »
Montesquieu : « L’Esprit des lois » et en particulier le chapitre sur l’esclavage
Diderot : « Le supplément au voyage de Bougainville »
Rousseau : « Discours sur l’origine de l’inégalité » et « l’Emile »

 

Mise en scène : Gaël Rabas 
Interprétation : Fabien Lupinelli

 

« Les Lumières ont-elles combattu efficacement l’esclavage? Le spectacle met en scène Voltaire à partir de quelques-unes de ses œuvres majeures, mais aussi Montesquieu, Diderot, Rousseau, Marivaux… C’est à la fois un pamphlet théâtral contre l’esclavage, l’intolérance et le fanatisme et une fine analyse de la société européenne qui s’est enrichie par la traite négrière. C’est l’autre face du Nouveau Monde, la richesse des Amériques basée sur le pillage humain de l’Afrique. Voltaire, cette immense voix de la culture européenne, s’est dressé contre ce désastre. On se souvient de Fabien Lupinelli dans son précédent spectacle « Victor Hugo ou la liberté des peuples » où il était question de la lutte pour l’abolition de l’esclavage. Il a été joué aux Antilles, en Amérique Latine, en Afrique. Le Théâtre du Versant reprend son bâton de pèlerin, son talent de comédien pour défendre une cause profondément humaine. » Gaël Rabas

 

 

 

Tags: