Catégories
Saison 2013/2014

Les insoupçonnés

Quatuor Evoé

Le 13 juin à 20h30 – Tarifs : 20, 15, 12€
Durée :
1h

 

Que de surprises! Commençons par Verdi qui, dépité par le retard des représentations de Aida, écrivit ce (et le seul) quatuor, qu’il ne fit jouer que dans l’intimité de sa chambre d’hôtel à Naples. Pour Nino Rota, ce quatuor est aussi l’unique, hormis une petite «invention». Cela lui prit six ans, au milieu de plus de soixante musiques de films, pour achever cette œuvre de maturité. Stravinsky, encore, ne s’adonna qu’une fois au quatuor à cordes dans ces trois petites pièces, où il se sert de celui-ci comme d’un petit laboratoire. Enfin, avec cette création de Bernard Guillé, nous resterons dans l’esprit de ces miniatures pour  l’ultime surprise! Ultime, parce que d’une part, ce compositeur est un artiste complet, Bordelais, et aussi parce qu’à l’heure actuelle, la  pièce est encore en cours d’écriture.

 

Première partie:

 

Quatuor de Nino Rota
Trois pièces pour quatuor à cordes de Igor Stravinsky
Création de Bernard Guillé  (en la présence du compositeur)

 

Deuxième partie :

 

Quatuor à corde en mi mineur de Giuseppe Verdi
Violons : Cécile Coppola-Di Donato / Yann Brebbia
Alto : Arnaud Gaspard
Violoncelle : Emmanuelle Faure
Illustration : Vincent  Marco

 
 

Dans le cadre de la politique de la ville
politique de la ville