Cie Sydney Bernard / Cité des Augustes 

Les 26 novembre 2010 à 20h30, le 27 novembre 2010 à 14h30 et à 20h30, le 28 novembre 2010 à 16h – Tarifs : 20, 15, 12€
Durée : 1h20

Spectacle tout public à partir de 7 ans

 

20000 lieues

 

Entre conte fantastique et théâtre d’objets décalés dans une mise en scène spectaculaire, drôle et lyrique.
1869 au Muséum d’Histoire Naturelle : le gouvernement organise une réception officielle pour le retour triomphal du célèbre professeur Pierre Aronnax. A cette occasion, l’éminent professeur conte son incroyable odyssée à bord du Nautilus. Emporté par son récit, le truculent professeur s’anime, s’enflamme et revit son aventure en jouant avec les objets et les animaux de son laboratoire. Son bureau se transforme en sous-marin, en grandes orgues, en salle des machines ou en banquises. Aronnax et son jeune assistant plongent dans les abysses, voyagent autour du monde, se battent avec un requin ou un poulpe géant, entraînant le public dans un délire poétique débordant d’humour et de surprenantes trouvailles visuelles. Une adaptation spectaculaire du roman de Jules Verne qui met en valeur son regard précurseur sur l’environnement et la nécessité d’un développement durable et humaniste.

Adaptation, mise en scène et interprétation de : Sydney Bernard avec Thierry Le Gad
Co-production : Océanopolis de Brest
Direction d’acteur : Patrick Pezin et Jean-Pierre Gaillard
Décors : Patrice Hubert, Patrick Chemin, Ronan Mahéo
Effets spéciaux : ATC de Vannes
Musiques : John Scott et Loïc Le Cadre
Régie et lumière : Tristan Urbanek
Naturalistes : Nérée Boubée et Pierre Roussia

 

«C’est l’une des meilleures adaptations d’une œuvre de Jules que j’ai vu à ce jour» Jean Verne, arrière petit-fils de Jules Verne
« Poésie, énergie, imaginaire foisonnant, une réussite » Télérama 
« Des changements de décors époustouflants » Le Figaro
« Des surprises de taille » Canard Enchaîné 
« Vous succomberez à ce spectacle enchanteur » Nouvel Observateur 
« Un plongeon avec bonheur » France 2 
« Une féérie éblouissante » France 3 
« Un petit miracle débordant d’imagination » TF1 
« Ovni théâtral pétillant d’humour et de poésie » Les Echos
«Magique et surprenant » Ouest France 
« Sydney Bernard est époustouflant » Le Télégramme
« Une pure merveille artistique » L’Alsace
« Formidable, à ne pas manquer » Europe 1
« Un voyage merveilleux, il fallait oser » RFI