En attendant Godot de Samuel Beckett

Cie du Théâtre du Pont Tournant

Les 1, 2, 8, 9 juin 2012 à 20h30, le dimanche 3 juin à 16h – Tarifs : 25, 20, 15€
Durée : 1h45

 

Affiche en attendant Godot

 

Vladimir et Estragon, deux vagabonds, attendent un certain Godot dans un no man’s land. L’absence de Godot éveille chez eux doutes et questionnements. Deux autres personnages font leur apparition : Pozzo, autoritaire, et son esclave Lucky. A la suite du monologue absurde de ce dernier, Vladimir et Estragon se retrouvent à nouveau seuls.
Le premier acte se clôt sur l’arrivée d’un enfant qui les informe que Godot ne viendra que le lendemain.
Dans cette pièce phare, Samuel Beckett nous invite à faire le tour de ce que nous pouvons appeler notre condition, notre aliénation. Il y éclaire avec étrangeté le cours ordinaire de la vie. L’alliance de l’humour et du désespoir dans une vision effarée de la condition humaine. Dans un espace à la fois comique et cosmogonique, assez vaste pour chercher en vain, assez restreint pour que toute fuite soit vaine.

Mise en scène : Stéphane Alvarez
Interprètes : Jean-Noël Pithon, Jean Bedouret, Thierry Rémi, Frédéric Kneip, Victor Alvarez  
Lumières : Franck Barton
Costumes : Anne Vergeron

 

« Jean-Noël Pithon et Jean Bedouret (Vladimir et Estragon), duettistes visiblement en familiarité avec l’humour angoissé de Beckett, accrochent dès le départ. […] Arrivent ensuite Pozzo (extraordinaire Frédéric Kneip en dominateur) et son esclave (Thierry Rémi, hilarant dans son monologue burlesque de la pensée et de la danse). […] Si vous ne devez voir qu’un seul Godot, dieu, que ce soit celui-là » Sud Ouest
« L’alliance de l’humour et du désespoir dans une vision effarée de la condition humaine.» Le Figaroscope