Catégories
Saison 2016/2017

Les Amours Inutiles

Compagnie de l’inutile

 

Quinzaine de l’Egalité, la Diversité et la citoyenneté à Bordeaux 2016

Théâtre (à partir de 14 ans) & Version bilingue français/LSF

 

Le 14 Octobre à 20h30 – Tarif unique : 10€

Durée : 1h20

 

lesamoursinutiles

Crédit photo : ©LeGrainàMoudre

 

Adaptation irrévérencieuse et fidèle de quatre nouvelles de Maupassant, Les Amours inutiles nous offre un kaléidoscope de figures féminines et masculines se débattant avec ce sentiment communément appelé « amour ».

C’est le fil rouge de cet opus : l’amour comme révélateur des subtils mécanismes qui régissent les relations entre les êtres, qui les rapprochent, les lient, les détruisent ou les font grandir. L’ironie – chère à l’auteur – sera l’épine dorsale du spectacle. La langue des signes et la langue française se répondent : l’interaction entre les six comédiens éclaire d’un jour nouveau ces textes acides et virtuoses. Ici pas de traduction d’une langue à l’autre mais un spectacle à « tiroirs » – total – pour profiter des deux langages dans un même mouvement jubilatoire !

 

Distribution :

Metteur en scène et comédien : Eric Vanelle

Comédiennes : Lætitia Bos / Corinne Mariotto / Lucie Lataste / Delphine Saint-Raymond

Comédien : Martin Cros

 

Co-production :

Association Ecluse, Théâtre du Grand-Rond & Centre Culturel Alban Minville, Toulouse –  Gare aux Artistes, Montrabé – Le Grain à Moudre, Samatan

 

Soutien :

Mairie de Toulouse – Fondation de France – DRAC Midi-Pyrénées – Région Midi-Pyrénées – Conseil Général de Haute-Garonne

Ce projet a reçu le soutien de la Fondation de France et le Prix Coup de Cœur Handiculture 2013

 

 

« Les comédiens jouent des deux langues tant que de leurs personnages. Afin de bien comprendre, il faut avoir à l’esprit la configuration de ces quatre nouvelles : elles focalisent toutes sur la relation amoureuse ou conjugale, mettant en lumière le couple, la présence d’un narrateur s’ajoutant pour créer un trio. Un trio ici dupliqué (…). C’est là la grande réussite de ce plateau bilingue. Il eût pu être simplement partagé, donner à voir une plate cohabitation : l’interaction est totale, jubilatoire. C’est bien là un seul et même spectacle porté par 6 comédiens. » – Manon Ona – Le Clou dans la planche

 

« Quatre nouvelles, autant d’occasion de diversifier les formes de dialogues et de mise en espace. Décors amovible, gestes synchronisés, danses sensuelles, couples qui s’interchangent les surprises s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Une mise en scène étonnante qui (…) réunit les spectateurs sourds et entendants au sein d’une compréhension commune. (…) Quand l’amour s’expose et se transpose sur scène et en signes, paroles et musique, c’est un cocktail réjouissant d’émotions et de sensations qui s’offre aux spectateurs, sourds comme entendants. » – Pauline Stoesser – ArtPi

Vente de billets en ligne