Catégories
Saison 2013/2014

Memento Occitan d’André Benedetto

Philippe Caubère 

Le 22 mars à 18h – Tarifs : 20, 23 et 25€

L’Occitanie d’André Benedetto roule dans un espace-temps sans bornes, en route vers l’infini. Le pays déborde dans tous les sens, pétri de soleil, de ses cultures, de ses langues, de ses luttes, de ses héros. Et cela tangue et danse dans la bouche et l’esprit de Philippe Caubère. Le voyage, après un tourbillon de mots et de notes de guitare, s’achève dans un conte, d’un coup de parole magique.

Mise en scène : Philippe Caubère
Comédien : Philippe Caubère
Guitariste : Jérémy Campagne
Répétitrice Occitan : Marie-Charlotte Chamoux
Lumière et son :
 Jean-Christophe Scottis

« Comédien prodigieux, Caubère est tout de retenue, sans jamais rien perdre, cependant, du lyrisme de l’écriture. Il n’imite pas, il ne joue pas Benedetto. Il se le réapproprie. » La croix

 

Catégories
Saison 2013/2014

Le malade imaginaire de Molière

Cie du Théâtre du Pont Tournant

Du 6 au 8 février à 20h30Tarifs : 20, 15, 12€
Durée : 2h

Argan se croit malade et ne peut vivre sans être entouré de médecins. Pour avoir un gendre médecin il veut donner sa fille Angélique au fils de son médecin préféré, tandis que Béline qu’il a épousée en secondes noces se conduit en parfaite marâtre. Toinette, servante généreuse et impertinente, saura faire le nécessaire pour déjouer l’intrigue des médecins, l’hypocrisie de la belle-mère et sauver ainsi les amours de sa jeune maîtresse.

Cette comédie, souvent considérée comme l’une des pièces les plus riches et les plus profondes de Molière, constitue sans aucun doute une somme de son théâtre, et cela en raison de sa thématique (dénonciation de l’imposture, satire de la médecine et réflexion sur la mort), et de la présence d’un héros paradoxal (un malade en pleine santé) faisant le malheur des siens, obstiné dans sa folie hypocondriaque, et d’une présence toujours vivante de la farce.

Après 10 ans de tournée des Précieuses Ridicules en France et à l’étranger, la Cie du Théâtre du Pont Tournant revient à Molière avec la même équipe de comédiens et de musiciens (alto, violoncelle et clavecin).

Mise en scène : Stéphane Alvarez
Comédiens : Jean-Noel Pithon, Danièle Claverie, Carole Pierret, Camille Grin, Françoise Goubert, Jean Bédouret, Thierry Rémi, Pol White, Frédéric Kneip, Jean-Marc Foissac, Jérôme Batteux
Musiciens : Carine Llobet, Arnaud Gaspard, Cédric Leprévost
Costumes : Anne Vergeron
Création lumière : Franck Barton
Scénographie : Stéphane Alvarez et Anne Vergeron

Catégories
Saison 2013/2014

10 ans

Quatrième art

Le 28 juin à 20h30 – Tarif unique : 13€
Durée : 1h30

 

 

10 ans de projets, de créations, de danse…. A travers ce spectacle, Diane Ranaivo-Tsitera revisite 10 ans de chorégraphies en passant par son « métro l’homme»
(1er prix au concours national de la cnd), le trio « belharra», le solo « écho », le projet chorégraphique « la joie de vivre» (médailles de bronze aux rencontres nationales chorégraphiques de la fédération française de danse).
Contemporain , jazz, classique ….10 ans de joie, de partage, avec ces fidèles danseurs.

Catégories
Saison 2013/2014

Asal w Sukar

Madrasat el Fann

Le 22 juin à 16h et 20h30 – Tarifs : adultes : 15€ et enfants 10€

 

 

L’Association Madrasat el Fann est heureuse de vous présenter son gala annuel de danse orientale   « Asal w Sukar » . Plus de 40 danseuses sur scène du niveau débutant aux élèves semi-professionnelles vous présenteront des tableaux aussi riches que variés, le temps d’une heure trente de spectacle.

 

 

Catégories
Saison 2013/2014

Les fables, récits de voyages Victor Hugo, poète engagé

Collège Edouard Vaillant

Le 19 juin à 18h30 – Gratuit (sur-réservation)

 


Le Collège Édouard Vaillant fait son show, et vous propose trois spectacles mis en scène par Wahid Chakib. Au commencement étaient les fables, les animaux, et les morales revisitées par une classe de 6   ! Puis, la classe de 5  vous emporte dans ses bagages et vous conte ces récits de voyages. Et les 3  mettent à l’honneur les mots, l’engagement, la poésie en prêtant leurs bouches au mythique Victor Hugo. Cette soirée vous est proposée par l’Alifs qui œuvre pour l’éducation artistique depuis de nombreuses années et cela reste une priorité, également pour le Collège Édouard Vaillant, et le Théâtre du Pont Tournant.

Nous remercions Monsieur Alain Canot, principal du collège, Emilie Geay, Solange N’guyen, et Madame Poujol (professeurs) Jérémie Samoyault, Vj, Ziad Ben Youssef, musicien ainsi que la DRAC, l’Éducation Nationale, et le Conseil Général 33 de leur soutien. 
Catégories
Saison 2013/2014

Tres por cuatro

Duende andaluz

Le 14 juin à 20h – Tarifs : adhérents 8€, non-adhérents 10€, enfants 5€

Un spectacle unique et original qui vous fera voyager, le temps d’un instant, vers l’Andalousie.

Danseurs et musiciens vous feront passer un moment magique et inoubliable. Un voyage riche et intense

 

Catégories
Saison 2013/2014

Les insoupçonnés

Quatuor Evoé

Le 13 juin à 20h30 – Tarifs : 20, 15, 12€
Durée :
1h

 

Que de surprises! Commençons par Verdi qui, dépité par le retard des représentations de Aida, écrivit ce (et le seul) quatuor, qu’il ne fit jouer que dans l’intimité de sa chambre d’hôtel à Naples. Pour Nino Rota, ce quatuor est aussi l’unique, hormis une petite «invention». Cela lui prit six ans, au milieu de plus de soixante musiques de films, pour achever cette œuvre de maturité. Stravinsky, encore, ne s’adonna qu’une fois au quatuor à cordes dans ces trois petites pièces, où il se sert de celui-ci comme d’un petit laboratoire. Enfin, avec cette création de Bernard Guillé, nous resterons dans l’esprit de ces miniatures pour  l’ultime surprise! Ultime, parce que d’une part, ce compositeur est un artiste complet, Bordelais, et aussi parce qu’à l’heure actuelle, la  pièce est encore en cours d’écriture.

 

Première partie:

 

Quatuor de Nino Rota
Trois pièces pour quatuor à cordes de Igor Stravinsky
Création de Bernard Guillé  (en la présence du compositeur)

 

Deuxième partie :

 

Quatuor à corde en mi mineur de Giuseppe Verdi
Violons : Cécile Coppola-Di Donato / Yann Brebbia
Alto : Arnaud Gaspard
Violoncelle : Emmanuelle Faure
Illustration : Vincent  Marco

 
 

Dans le cadre de la politique de la ville
politique de la ville
Catégories
Saison 2013/2014

Le roi se meurt de Ionesco

Atelier Théâtre de Saint Loubès

Les 6 et 7 juin à 20h30 – Tarif unique : 10€
Durée : 1h15

 

 

La reine Marguerite annonce au vieux roi qu’il doit mourir à la fin du spectacle alors qu’il se croyait éternel. Ionesco, à travers cette tragicomédie, donne toute sa force à cette vérité ignorée et pourtant toujours présente, celle de la fin, jamais préparée, toujours repoussée, alors qu’inéluctable.

 

Mise en scène : Stéphane Alvarez
Avec : Pétronille Lacroutz, Laetitia Salou, Valérie BelloJean-Pierre Barlet, Romain Cursan, Jérôme Renard, Lino Alvarez et Victor Alvarez
Costumes : Anne Vergeron
Catégories
Saison 2013/2014

Les Jaillissantes

Rufus

Du 22 au 24 mai à 20h30 – Tarifs : 30, 27, 25€
Durée : 1h20

 

rufus

 

Découpage subtil et présentation émouvante d’une parole rare. Aveux exprimés avec une liberté inattendue et une surprenante richesse d’évocation par des femmes sur leur vie secrète.
Parler de l’indicible, s’exprimer sur la fontaine qui source en elle. Certaines l’ont découvert par elles-mêmes. D’autres disent avoir eu «la chance de rencontrer un sourcier», c’est à dire «un homme qui n’est pas pressé.» Il y a aussi une dizaine de lettres d’hommes.
Ce spectacle se veut un prolongement des « Monologues du vagin ». Le comédien Rufus a organisé son spectacle autour de quelques-uns des 320 témoignages recueillis ces dix dernières années dans différentes cultures, par le psychosociologue Jacques Salomé.

 

« L’ extrême simplicité de la mise en scène et la volonté d’emporter le rire suscitent une tendresse joyeuse » Le Monde
« La parole de ces femmes cascade d’une mâle poitrine (…) Il est question de l’eau qui coule de certaines femmes dans le plaisir et l’offrande de leur corps (…) Rufus se fait lui-même sourcier de ces paroles vives qui tombent en rosée éblouie dans nos imaginaires de femmes et hommes jardins. » L’express

 

 

Catégories
Saison 2013/2014

Le frichti de Fatou

Cie Tombés du ciel

Du 13 au 17 mai à 20h30 – Tarifs : 20, 15, 12€
Durée : 1h30

Tout public à partir de 13 ans

Le frichti de Fatou

Depuis son bled en Algérie jusqu’à Paris, entre la tradition et les combats du planning familial, Fatou raconte sa vie, de son enfance à l’âge adulte autour de la question qui l’intrigue: « Comment on fait les bébés? »
Élevée pour être une parfaite ménagère, Fatou cherche sa réponse sous forme d’une recette dont les ingrédients se trouvent être toutes les situations de sa vie.
Insoumise, naïve, têtue, Fatou chemine pieds nus, se blesse, tombe, se redresse, sans jamais se plaindre ni perdre son sens de l’humour qui la propulse toujours un peu plus loin sur le chemin de la connaissance accompagnée de sa conscience incarnée par une musicienne violoncelliste – contrebassiste. 
Un hymne à la tolérance et à la connaissance, pétillant d’humour et de saveurs.

Mise en scène : Jean-François Toulouse
Texte et jeu : Faïza Kaddour
Musique : Agnès Doherty

 

« Le frichti de Fatou est le portrait sensible et décapant d’une femme d’aujourd’hui entre son bled natal et le XVIII arrondissement, un voyage aussi beau qu’hilarant dans les coulisses du quotidien. Le tout cousu main par une comédienne aussi naturelle que douée, chanteuse de charme et rockeuse d’enfer, madone et fille de joie… À prescrire sur ordonnance, abus recommandé. » Sud Ouest